En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.
En savoir plus et paramétrer les cookies  

CHANCO Roland

Roland Chanconnier dit CHANCO naît le 05 février à Reignac, en Indre et Loire.

Il réalise sa premère exposition en Touraine en 1928 où il remporte le 1er Prix.

Il s’installe à Paris en 1930. Montmartre l’attire. Il peint sur le motif, la rue de Norvins, le Moulin de la Galette sont ses lieux préférés. Il fréquente les artistes de la Butte, il y fait la connaissance de : UTRILLO, HEUZE, GEN PAUL, ce dernier le prend en amitié. Première rencontre avec PICASSO. Il découvre la sculpture à l’atelier de Marcel GIMOND.

En 1947 , il quitte Paris pour le midi de la France. A Antibes , il retrouve PICASSO , rencontre les personnalités artistiques et intellectuelles qui, à cette époque, défrayaient la chronique : CAVAILLES , PREVERT , COCTEAU , TRENET , ELUARD , LEGER , MIRO. Ses recherches picturales le conduisent vers un nouveau style , il met en scène des personnages sur fond noir ou de couleurs sombres , il l’appellera sa « période noire » . Malgré l’anticonformisme qui l’anime , les paysages provençaux lui suggèrent d’innombrables aquarelles , gouaches , peintures à l’huile. Il élargit son champ d’activité à de nouvelles techniques. Parmi celles-ci : le Pastel , il permet à CHANCO d’exprimer sa créativité. C’est un puissant coloriste.

En 1951 , dans l’atelier du céramiste et ami Pierre LEBASQUE , fils d’Henri LEBASQUE , CHANCO , en compagnie de CHAGALL , travaille la céramique.

De 1952 à 1958 , CHANCO , tourné constamment vers la recherche , s’intéresse à l’art abstrait , il rehausse ses peintures de collages et de matériaux divers : papiers , tissus , etc…..

En 1960 , animé d’un profond désir de renouvellement , d’innovation , il prend la résolution de détruire la quasi-totalité de sa production picturale depuis sa période montmartroise.

De 1961 à 1975 , CHANCO évolue vers une période qui lui ouvre de vastes perspectives créatives. Cette période , il la qualifie de « kaleidoscopique » , c’est précisément un kaléidoscope qui lui donne l’idée de changer les figures géométriques en des compositions expressionnistes qui révèlent une puissante imagination. Il invente un style très personnel. Il opte pour une plastique particulière , celle-ci demeure primordiale dans son œuvre.

De 1976 à 1986 , une période d’intense activité voit le jour , CHANCO réalise de très grandes compositions. Son œuvre est présentée pendant une année au Japon , organisée par la Japan International Artist Society. Sur les conseils d’un ami , CHANCO ,décide de livrer au feu , mais cette fois des enchères ! une partie de ses peintures et dessins.

En 2000 sort le premier tome du Catalogue Raisonné des peintures à l’huile de 1928 à 1998.

En 2002 sort le deuxième tome du Catalogue Raisonné des peintures à l’huile de 1999 à 2001 et des œuvres sur papier de 1932 à 1999.

En regardant l’œuvre de CHANCO , aux confins de plusieurs tendances , on pense à quelques-uns de ses contemporains , ENSOR , CLAVE , PICASSO , mais ce n’est rien de tout cela , cette empreinte si personnelle , c’est du CHANCO.

Biographie réalisée par Sandrine CYLVER