En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés.
En savoir plus et paramétrer les cookies  

COSTA Fernando

Costa n’est ni tout à fait un peintre, ni tout à fait un sculpteur. Si chevalets, pinceaux et tubes de couleurs n’ont pas leur place dans son atelier, on y trouve par contre cisailles et scies.
Il y a dans son art un parti pris évident contre le gaspillage. Gamin, il allait sur les décharges récupérer de quoi fabriquer des jouets. Aujourd’hui, il récupère les rebuts de l’État, avec l’autorisation de la Direction Départementale de l’Équipement.
« Passionné par la sculpture de César, j’ai voulu trouver un support, une matière métallique encore jamais utilisée ».
L’émail est devenu le vecteur de sa créativité : que ce soit des panneaux routiers ou de signalisation, des plaques de rues de nos cités ou du métro, Costa les récupère et leur offre une seconde vie. En les alliant à des supports en acier, il les cisaille, les brise, les pulvérise pour mieux les recomposer. « De cette lacération, manuelle et éprouvante sur le plan physique, il tire des figures géométriques, des bandes de couleurs, des lettres, des chiffres, des croix, des flèches, des silhouettes et toutes sortes de symboles qui bordent nos routes et nos chemins.
Provision faite de ces plaquettes anguleuses colorées, aléatoires ou chargées de signes, la phase d’exploitation du matériau, ainsi retraité, peut commencer. A la séquence spectaculaire et musculaire du découpage fait suite la séquence cérébrale : du remontage, de l’imaginaire, de la création, la séquence artistique », en parle avec passion le collectionneur Didier Martin.
Autodidacte, Fernando COSTA dit « COSTA » travaille avec des matériaux de récupération… Mais pas n’importe lesquels : son truc à lui, c’est l’émail ! Il transforme les panneaux de signalisation et les plaques de rues en mosaïques. Deux univers se côtoient : l’un abstrait, qui n’est pas sans rappeler Soulages, l’autre résolument figuratif, non dénué de pointes d’humour.

    Acheter une œuvre de cet artiste

    Une question ?
    Besoin d'un renseignement ?

    Contactez-nous !

    Découvrez notre plaquette