SOSNO Sacha

Né à Marseille en 1937, Sacha Sosno grandit entre Riga et Nice où, en 1948, alors qu’il découvre à peine la peinture, il s’offre Henri Matisse pour interlocuteur de palier. En 1956, collision avec Arman, Yves Klein et sa monochromie. Bilan : il brûle ses toiles… En 1958, à Paris, s’inscrit à Sciences Po, à l’école des langues orientales, séjourne à la fac de droit, à l’institut de filmographie de la Sorbonne. Retour à Nice en 1961, crée la revue Sud-Communications, y énonce la première théorie de l’école de Nice, se lie d’amitié avec Martial Raysse. Entre 1967 et 1969, digresse dans les médias, auteur, chroniqueur, reporter de guerre (au Biafra, Bangladesh et en Irlande), reprend la peinture avec ses premières photographies oblitérées, un concept d’oblitération-cacher pour mieux voir- développé plus tard en sculpture et architecture. De nouveau à Paris, il participe aux débuts de l’art vidéo, de l’art sociologique, réalise des performances, peint sur toile photographique sensible. La suite tisse voyages au long cours, essais, expositions, recherches archéologiques sous-marines, commandes d’architectures et autres sculptures monumentales…

    Acheter une œuvre de cet artiste

    Une question ?
    Besoin d'un renseignement ?

    Contactez-nous !

    Découvrez notre plaquette