ARMANBronze-88-100-Violon-coupe-IV

Arman, le mot de Michel Estades :

Arman est un artiste protéiforme, peintre, plasticien, et sculpteur renommé pour ses « Accumulations ». Il fut l’un des premiers à employer directement, comme matière picturale, les objets manufacturés, répondant ainsi à l’émergence du Pop Art à travers sa propre critique de la consommation et de la production de masse.

Biographie de l’artiste Alecos Fassianos :

Arman : le goût naturel pour l’art

Arman, né Armand Fernandez, est né le 17 novembre 1928 à Nice. C’est un artiste franco-américain connu pour ses accumulations d’objets en tout genre. Il est peintre, sculpteur et plasticien. Arman découvre l’art très tôt. Son père, antiquaire d’origine espagnole, amateur d’art et de musique, lui fait découvrir dès son plus jeune âge la peinture et le violon. Elève brillant, Arman commence à peindre à 10 ans, et se passionne également pour les échecs. C’est tout naturellement qu’il intègre en 1946 l’école des Arts décoratifs de Nice, ville dont il est originaire. Puis sa passion pour la philosophie et les arts d’Extrême-Orient l’oriente vers l’Ecole du Louvre en 1949-1950 où il obtient deux certificats d’Histoire de l’Art spécialisés dans l’étude de la Chine de la Haute Epoque.

D’Armand Fernandez à Arman, l’affirmation d’un style artistique

A 19 ans, Arman rencontre Yves Klein (connu pour ses monochromes bleus) et Claude Pascal à l’école de judo. Les 3 amis forment le groupe Triangle : ils sont peintres et signent leurs toiles par leurs seuls prénoms, en hommage à Vincent Van Gogh. Arman signera donc dans un premier temps « Armand ». En 1958, à l’occasion d’une exposition, une erreur d’impression se glisse sur le carton d’invitation : « Armand » s’écrit sans « d ». C’est de cette coquille qu’Arman tirera son nom d’artiste.
Influencé par les œuvres de Kurt Schwitters et de Jackson Pollock, il pratique la technique du tampon et expose ses premiers « Cachets » à Paris en 1956. En 1959, la carrière d’Arman connaît une orientation majeure avec ses premières sculptures. Apparaissent alors les « Accumulations » monumentales qui le rendront célèbre. L’artiste se définit lui-même comme un « montreur d’objets », qu’il collectionne et affectionne depuis sa plus tendre enfance. Il s’agit le plus souvent d’objets fondus dans du plexiglas : haches, violons, ou même voitures. A cette époque, il réfléchit également au concept de déchets, symbole de la société de consommation, et crée les premières « Poubelles », boîtes transparentes contenant des détritus.

Les Nouveaux Réalistes d’Arman, la reconnaissance d’un talent à l’international

En 1960, Arman fonde avec, entre autres grands noms, Yves Klein, César, Nikki de Saint Phalle et Christo, le groupe des Nouveaux Réalistes qui prône l’utilisation de matériaux de récupération. Il introduit notamment des ordures et déchets dans ses œuvres, qui proviennent des poubelles de ses amis. Dès 1961, l’artiste est exposé à New-York, et dans toute l’Europe. En 1972, il devient citoyen américain, tout en gardant la nationalité française. Dans les années 1980, il investit les espaces publics de près d’une centaine de villes dans le monde par la réalisation d’œuvres monumentales. Il fait ériger de gigantesques tours-monuments urbaines, des violons, des voitures, ou des horloges comme celle de la Gare Saint Lazare à Paris. Ses œuvres sont présentées dans les 90 plus grands musées du monde. Il reçoit en 1989 la légion d’honneur de la part du président François Mitterrand. Il est exposé en permanence depuis les années 2000 sur les 4 sites de la Galerie Estades de Michel Estades, à Paris, Lyon, Toulon, et Baden-Baden (Allemagne). Armand Fernandez, l’artiste spécialiste de l’accumulation d’objets décède à New York le 22 octobre 2005.

Arman, le prix des œuvres de l’artiste…

Authentification d’une œuvre de l’artiste Arman

Vous avez en votre possession une œuvre signée par l’artiste Arman ? C’est la première étape pour une authentification, cependant signé ne va pas automatiquement de pair avec authentifié car une signature est également reproductible…

Pour beaucoup d’artistes comme Arman qui ont vu leurs œuvres contrefaites, un certificat d’authenticité est nécessaire pour que l’œuvre puisse être mise en vente sur le marché de l’art et ainsi obtenir la meilleure cote. L’expert spécialisé de l’artiste doit être à l’origine de la signature du certificat d’authenticité.

La cote de l’artiste Arman

Il n’est pas évident de comprendre comment se fait et évolue la cote d’un artiste comme Arman, et cela quelle que soit la technique artistique utilisée : peinture, sculpture, dessin, lithographie… La gamme de prix d’une œuvre d’art peut parfois atteindre des millions d’euros, dépendant des artistes et des supports d’expression utilisés, et cela vaut également pour Arman. Il est tout à fait compréhensible qu’un collectionneur et acheteur d’art soit décontenancé face à de tels écarts de prix.

Alors, comment expliquer la cote d’un artiste comme Arman ? Tout dépend des éléments suivants : la notoriété de l’artiste dans les milieux artistiques et médiatiques (sa contribution à l’histoire de l’art, son innovation…), la reconnaissance de son travail (notamment par des experts en art, des galeristes, des institutions culturelles…), la vente de ses œuvres dans les grandes maisons de vente aux enchères, la rareté d’une œuvre, la date d’exécution d’une œuvre (certaines périodes de vie sont plus cotées que d’autres), les matériaux et techniques utilisés…

Concernant les œuvres d’Arman, une sculpture en bronze pourra se vendre entre 3 500 et 12 000 euros.

Estimation d’une œuvre originale de l’artiste Arman

Pour connaître la cote d’une sculpture d’Arman ou de tout autre artiste sur le marché de l’art, les experts d’art ou les commissaires-priseurs vont utiliser les bases de données exposées au paragraphe précédent et étudier les derniers prix de vente pour des œuvres similaires.

Ils vont considérer un ensemble de critères précis comme : les dimensions de l’œuvre (plus une œuvre est grande plus elle est onéreuse, c’est aussi pourquoi les œuvres plus petites comme les lithographies sont plus abordables), son thème, sa technique (les toiles peintes avec de la peinture à l’huile sont plus chères par exemple), les matériaux utilisés (ce qui peut justifier notamment le prix de certaines sculptures), sa rareté (œuvre unique, œuvres appartenant à un lot…) et son état. Voir également si c’est une œuvre originale signée de l’artiste… Ces critères vont donc pouvoir définir la cote de l’œuvre et le prix auquel elle serait susceptible d’être vendue.

Acheter ou vendre une œuvre originale de l’artiste Arman

Vous souhaitez vendre ou acheter une sculpture de l’artiste Arman ? Voici quelques solutions qui s’offrent à vous : les ventes aux enchères peuvent vous permettre d’acheter en lot ou d’obtenir une œuvre au meilleur prix. Cependant, ces ventes impliquent de votre part une grande disponibilité, les ventes privées entre particuliers qui permettent des transactions plus feutrées et plus confidentielles et les ventes auprès de galeristes et véritables experts d’art qui vous accompagnerons dans cet achat si particulier avec un œil passionné et de vrais conseils sur mesure.

Sculptures, estampes, dessins, lithographies originales signées, huiles sur toiles, la galerie Estades vous propose d’acquérir des œuvres majeures de grands artistes, comme Arman, mais, au-delà de la vente et de l’achat d’art, la galerie se propose de vous conseiller et de vous guider en matière d’investissement dans l’art que vous soyez un amateur passionné ou un véritable collectionneur.

Voir quelques exemples d’œuvres de ARMAN disponibles à la vente
Voir les Sculpteurs et Art Monumental exposés par la Galerie Estades
ARMAN
Né(e) en novembre 1928
Décédé(e) en octobre 2005
France

Vous souhaitez acquérir
une œuvre de cet artiste ?