Hilaire-Letang-en-octobre

Ce qu’aime Michel Estades :

Camille Hilaire est à l’origine d’une oeuvre remarquable, témoignant d’un certain respect pour la tradition tout en restant étonnamment libre. Il est toujours resté en retrait par rapport aux ruptures artistiques qui traversent le XXe siècle, offrant des tableaux très lumineux aux couleurs éclatantes.

BIOGRAPHIE :

Camille Hilaire naît dans une famille modeste à Metz, où il passe sa jeunesse et fait ses études. Le jeune homme débute sa carrière comme peintre en bâtiment. Dans les années 1930, il commence à dessiner et à peindre. A cette époque, il fréquente la bibliothèque de la ville pour y copier Hans Holbein, et surtout Albrecht Dürer qu’il admire. A l’instar de son maître, il acquiert une sûreté du trait et un sens aigu du détail, tout en étant fasciné par la lumière émanant des œuvres des grands peintres italiens. Son travail est remarqué par Jean Giono et Nicolas Untersteller qui l’accueille dans son atelier de peinture à Metz. Suite à une intervention du Gouverneur de la ville, il va effectuer son service à Paris ce qui lui permettra de fréquenter l’Ecole des Beaux-Arts. En plein cœur de l’Occupation il choisit de s’inscrire sous un faux nom, Leblanc. Il suit parallèlement les cours d’André Lhote et expose pour la première fois au Salon d’Automne en 1942.
En 1947 il va s’orienter vers une carrière de professeur et enseigne alors le dessin et la composition décorative à l’Ecole Nationale supérieure d’art de Nancy, avant de poursuivre à celle de Paris en 1958. Il s’ouvre à de nouvelles techniques et va s’essayer à l’aquarelle, à la lithographie, à la tapisserie et au vitrail. A partir de 1947, une bourse de voyage lui permet de découvrir la France. Ce sera une période très féconde dont il ne reste malheureusement quasiment pas de tableaux, le peintre ayant presque tout détruit. En 1958, il est nommé professeur de dessin à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts à Paris. A partir de 1964, il se partage entre le Midi et la Normandie, et réalise de nombreuses études sur la nature qu’il développe ensuite dans son atelier. Son travail s’oriente vers la lumière et la couleur.
Camille Hilaire nourrit son talent de ses voyages tout au long du siècle, ses tableaux en expriment la beauté et la diversité, de Venise à la Normandie qu’il affectionne particulièrement. Son œuvre est au seuil de la figuration et du post-cubisme. Toute sa vie, il a su cultiver une autonomie créative, dégagée des grands courants avant-gardistes empruntés par la grande majorité de ses contemporains. Son œuvre est authentique et lumineuse, son univers riche et coloré. De nombreuses monographies lui sont consacrées à travers le monde et il reste dans l’histoire de l’art comme l’un des peintres qui a marqué la moitié du XXe siècle. Camille Hilaire est exposé en permanence depuis 1990 sur les 4 sites de la Galerie Estades, à Paris, Lyon, Toulon, et Baden-Baden (Allemagne).

Voir quelques exemples d’œuvres de Camille HILAIRE disponibles à la vente


Voir les Maîtres Modernes exposés par la Galerie Estades

Camille HILAIRE
Né(e) en août 1916
Décédé(e) en juin 2004
France

Vous souhaitez acquérir
une œuvre de cet artiste ?