Chanco_Repetition

Ce qu’aime Michel Estades :

Chanco est un incroyable artiste qui n’a cessé, tout au long de sa longue vie, d’affiner son style et de découvrir de nouveaux horizons artistiques. La couleur est au cœur de son œuvre protéiforme. Il aura marqué un siècle entier de son emprunte si particulière.

BIOGRAPHIE :

Roland Chanconnier, dit Chanco, est né à Reignac en Indre et Loire. Il est décédé à Roquefort-les-Pins (Alpes de Haute Provence) à l’âge de 103 ans. Son parcours artistique d’une longévité exceptionnelle est riche et atypique. Il a réalisé plus de 2000 toiles et plus de 600 travaux sur papier, entièrement répertoriés dans les 3 tomes du catalogue raisonné de son oeuvre. D’abord attiré par la sculpture, il finit par opter pour la peinture. Il s’installe dans les années 1930 à Paris, et peint sur le motif au cœur de Montmartre : la rue de Norvins, le Moulin de la Galette sont ses lieux de prédilection. Il fréquente les artistes de la Butte où il fait la connaissance de Gen-Paul, Utrillo, Heuze, rencontre pour la première fois Picasso, et découvre la sculpture à l’atelier de Marcel Gimond. Chanco est un coloriste hors pair qui décline son style entre plusieurs tendances, allant du post-cubisme à l’expressionisme. En 1947 il quitte Paris pour le midi de la France.

A Antibes, il retrouve Picasso et fréquente des personnalités artistiques et intellectuelles, parmi lesquelles Prévert, Cocteau, Eluard, Léger et Miro. Son style évolue peu à peu vers sa « période noire » où il met en scène des personnages de couleur sombre ou évoluant sur fond noir. D’un côté il cultive un certain anticonformisme, de l’autre les paysages provençaux lui suggèrent d’innombrables aquarelles, gouaches, peintures à l’huile et pastels. En 1951, dans l’atelier du céramiste et ami Pierre Lebasque, Chanco travaille la céramique en compagnie de Chagall. Puis viennent les années où il expérimente l’art abstrait. En 1960, animé d’un profond désir de renouvellement, il prend l’incroyable résolution de détruire la quasi-totalité de sa production picturale depuis sa période montmartroise.

Après cet autodafé Chanco découvre une technique originale en se référant aux principes des miroirs multiples, il l’appelle sa période kaléidoscope. Ses personnages clownesques s’imposent dans une palette dense, tandis que ses compositions expressionnistes révèlent une puissante imagination. Les couleurs violentes soulignent le tragique des traits, toujours asymétriques, masques plus que visages qui dévorent le corps. Sans cesse Chanco va répandre les mêmes thèmes par série, réinventer à chaque fois le même sujet. Ses œuvres originales et profondément humaines sont exposées en exclusivité et en permanence depuis 1995 sur les 4 sites de la Galerie Estades, à Paris, Lyon, Toulon, et Baden-Baden (Allemagne).

Voir quelques exemples d’œuvres de CHANCO disponibles à la vente


Voir les Maîtres Modernes exposés par la Galerie Estades

CHANCO
Né(e) en février 1914
Décédé(e) en juillet 2017
France

Vous souhaitez acquérir
une œuvre de cet artiste ?