SOSNO-Sacha-Colin-Maillard

Ce qu’aime Michel Estades :

Sacha Sosno est un artiste aux multiples facettes. Il est le créateur du concept de l’oblitération, et est célèbre pour ses fameuses têtes carrées. Sa renommée est internationale. Ses sculptures en extérieur sont présentes en divers lieux en Europe mais aussi en Chine, notamment à Pékin.

BIOGRAPHIE :

Alexandre Sosnowsky, alias Sacha Sosno, naît à Marseille d’un père originaire d’Estonie et d’une mère niçoise. Il grandit entre Riga (Lettonie) et Nice où, en 1948, alors qu’il découvre à peine la peinture, il a Henri Matisse pour voisin de palier. En 1956, il fait la connaissance d’Yves Klein et d’Arman. Le contact avec la monochromie d’Yves Klein lui fait brûler la majorité de ses toiles abstraites de l’époque. Il part alors à Paris en 1958 où il s’inscrit à Sciences Po, à l’école des langues orientales, séjourne à la fac de droit, ainsi qu’à l’institut de filmographie de la Sorbonne. En 1961, de retour à Nice, il crée la revue « Sud-Communications » et y énonce, dans le numéro de juin, la première théorie de « l’Ecole de Nice » qui s’inscrit à la croisée de plusieurs mouvements dont le Nouveau Réalisme. Entre 1967 et 1969, Sacha Sosno se tourne vers les médias, il est auteur, chroniqueur, reporter de guerre (au Biafra, au Bangladesh et en Irlande).
Puis il revient à l’art avec ses premières photographies oblitérées. Ce concept qu’il a inventé sera développé plus tard en sculpture et en architecture. La plupart des oeuvres de Sacha Sosno sont en effet « oblitérées », autrement dit, elles comprennent une ouverture qui permet de voir à travers. L’idée ? « Cacher pour mieux voir ». « J’essaye de vous obliger à imaginer » explique-t-il « Je ne fais que 50% du travail, les autres doivent finir de créer la sculpture. » Que ce soit dans ses peintures ou ses sculptures, Sacha Sosno joue avec les vides et les pleins, créant des images qui questionnent des archétypes et notre inconscient. Ses premières oblitérations ont été réalisées à partir de photos prises lors d’un reportage de guerre au Biafra et au Bengladesh en 1967-68 : comment montrer le réel insoutenable ?
S’ensuit un parcours éclectique et incroyablement riche : réalisations majeures à l’international, art vidéo, performances, peinture sur toile photographique, commandes d’architectures et sculptures monumentales. Il est notamment célèbre pour ses têtes carrées. Précurseur génial, il réalise en 2002, en collaboration avec les architectes Yves Bayard et Francis Chapus, la première sculpture géante habitée à Nice : une tête carrée de 26 mètres en aluminium qui abrite les bureaux de la Bibliothèque de la Ville. Artiste mondialement connu, il est nommé en 2001 Chevalier des Arts et Lettres. Ses bronzes et aciers sont présentés en permanence depuis 2017 sur les 4 sites de la Galerie Estades, à Paris, Lyon, Toulon, et Baden-Baden (Allemagne).

Voir quelques exemples d’œuvres de Sacha SOSNO disponibles à la vente


Voir les Sculpteurs et Art Monumental exposés par la Galerie Estades

Sacha SOSNO
Né(e) en 1937
Décédé(e) en 2013
France

Vous souhaitez acquérir
une œuvre de cet artiste ?